Les projets

Découvrez ici les projets photographiques menés et animés par l’imaginatoire.

Atelier Cyanotype CLSH Val d’Anast. Avril 2019

Animation avec les enfants de 3-5 ans.

 

 

 

 

 

 

 

Askoria, Semaine artistique. Avril 2019

Projet Srénopé sur le thème du lâcher prise.

 

 

 

 

 

 

 

 

Association PRISME. Mars 2019 – « MoiM’Aime »

Projet sur la valorisation de soi.

Durant trois ateliers les participants ont questionné leur image d’eux même et on fini par réaliser des tirages en cyanotype de leurs portraits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maison d’arrêt de Vezin. Juin 2018 – « Ce corp qui parle »

En partenariat avec la ligue de l’enseignement. Ateliers cyanotype,

Ce projet avait pour objectif la découverte de l’origine de la photographie à travers le procédé anciens du Cyanotype.

Pour ensuite utiliser cette technique comme moyen d’expression pour parler de soi.

 

Eréa, Rennes 2018 – « Portraits de qualités »

Mené durant 4 mois les mardi soir à l’internat de l’EREA, ce projet d’éducation à l’image avait pour objectif la valorisation de soi. Ces jeunes, issus de contexte familial complexe et défavorisé, ont une perte de leur estime d’eux même. Ces ateliers ont permis de questionner les qualités des uns et des autres, puis de mettre en valeurs leur image en réalisant des portraits en éclairage studio.

 

 

 

 

 

 

Jardin et Plaisir, Pachamama 2017.

Stage de découverte de la photographie argentique avec le petit labo photo.

Ce groupe de personnes en réinsertion ont cultivé un potager tous les jeudi à la ferme de la Pachamama,pendant six mois.

ils ont pris en photo leur jardin selon leur vision et leur vécu, puis ils ont réalisé leur tirage au caffenol.

Ces photographies ont été réalisé dans le but d’imager leur journal de bord, tout en découvrant ou redécouvrant la pratique de l’argentique.

 

 

Accompagnement à la scolarité, Le Cadran 2017.

Ateliers découverte et réalisation d’une photographie collective.

Après six ateliers d’éducation à l’image, les participants  ont choisis d’imager ce qui les a fait se rencontrer, l’accompagnement à la scolarité.

Après une réflexion collective chacun à trouvé sa place (photographe ou modèle) pour réaliser cette mise en scène.

 

Maison du parc, Association trois regard 2017 – « Portrait de sentiment »

Les enfants sont passé de photographe à modèle afin d’imager les différents sentiments que l’ont peut ressentir.

 

Accompagnement à la scolarité, Maison de quartier de Villejean 2018

Projet collectif sur la thématique du harcèlement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *